Si vous possédez des objets de valeur et que vous souhaitez les protéger au maximum, peut-être possédez-vous un coffre-fort. Il est possible de l’assurer. Comment et pourquoi ? On vous explique tout sur l’assurance du coffre-fort.

Assurer un coffre-fort

L’assurance d’un coffre-fort dépend de certains critères et de normes de sécurité qu’il faut impérativement respecter. Ainsi, si vous décidez de protéger vos biens précieux, vous devez choisir un coffre-fort en fonction de l’assurance. Car il est impérative de souscrire à une assurance couvrant les risques certes, mais aussi la valeur de vos objets cachés à l’intérieur. Ainsi, pour choisir un coffre-fort comme par exemple le coffre-fort Hartmann Tresore, vous devez commencer par évaluer la valeur de vos biens, ainsi que leur volume. Par exemple, si vous avez essentiellement des documents à cacher, alors votre coffre-fort devra être assuré contre les incendies. Mais si vous avez plutôt des bijoux, vous devrez également ajouter une assurance contre le vol ou les effractions éventuelles.

Respecter les normes européennes

Vous devez savoir qu’un coffre-fort répond à des normes européennes. Ainsi, il doit être homologué pour pouvoir est assuré, et cette homologation est acceptée par le CNPP. Vous recevrez ainsi un numéro de classement qui va de 0 à 6. Ce numéro indique le montant que vous pouvez assurer, entre 8 000 et 300 000 euros au maximum. Le numéro que porte votre coffre-fort permettra donc de garantir ce qui se trouve à l’intérieur. Les normes sont essentielles à prendre en compte au moment de l’achat de votre coffre-fort, car l’assurance prendre en compte ces dernières. Sachez que ces numéros sont déterminés après avoir effectué des tests en laboratoires en amont de la vente de votre coffre-fort.

Avoir un coffre-fort est une bonne idée pour protéger vos biens, mais il faut également assurer ce dernier. Or, l’assurance d’un coffre-fort est lié aux normes qui lui sont attribués. Ne l’oubliez pas !