Une cheminée ou un poêle apporte une véritable valeur ajoutée à un logement. Ces dispositifs apportent une touche de chaleur pendant les périodes hivernales et sont parfaits pour passer des moments de convivialité avec ses proches. D’ailleurs, l’installation d’une cheminée n’est pas aussi complexe qu’on le croit. Aujourd’hui, une multitude de solutions existe selon votre budget et vos contraintes.

Pour cela, il est essentiel de poser un système d’évacuation des fumées. Les conduits de cheminée jouent donc un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de votre système de chauffage. Auparavant, il est directement construit avec les murs du logement, généralement fait de ciment ou de briques. Heureusement, ces dispositifs se sont modernisés pour améliorer le niveau de performance de la cheminée et répondre aux normes de sécurité.

Quels sont les différents types de conduits ?

Les conduits de cheminée sont généralement installés sur les appareils de chauffage permettant l’évacuation des fumées. Ils se déclinent en différents diamètres, matériaux et configurations selon les besoins et les exigences de l’installation. Ainsi, ils peuvent parfaitement être rigides ou souples et sont différents selon l’appareil de chauffage. Les conduits peuvent être isolés ou à simple parois.

D’autre part, un conduit de cheminée double paroi en inox est également disponible pour garantir une sécurité optimale de l’installation. Par ailleurs, avant l’installation de ces appareils, il est indispensable de s’informer sur les normes en vigueur et les obligations relatives à l’évacuation des fumées de son cheminée.

Conduits de cheminée : quels matériaux choisir ?

Pour fonctionner correctement, le conduit doit être imperméable aux gaz. Cela est nécessaire pour limiter au maximum les risques d’intoxication. D’autre part, il faut également veiller à sa résistance à la condensation. Lors de votre choix, il faut vérifier que le matériau utilisé résiste à la corrosion des fumées et à la rouille.

Parmi les matériaux, on note particulièrement le conduit en terre cuite. Ce modèle peut parfaitement résister aux chocs thermiques et aux températures élevées. De véritables matériaux naturels, les conduits en terre cuite permettent un ramonage mécanique. Une solution écologique qui présente une durée de vie particulièrement longue.

Par ailleurs, on note également les conduits de cheminée en inox. Les appareils de chauffage récents intègrent souvent ce type de matériau. Ils offrent l’avantage d’être isolés, parfaitement étanches et fiables. De plus, l’inox facilite l’entretien du conduit et est résistant. Ce type de conduits se décline en deux modèles : en simple et en double parois.

Où trouver des conduits de cheminée de qualité ?

Avant l’avènement d’internet, les ménages français se devaient de se rendre vers des artisans spécialisés pour assurer l’installation de ces systèmes de chauffage. Heureusement, le web a grandement facilité le quotidien des foyers. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de dénicher différents modèles de conduits directement en ligne.

Parmi les enseignes spécialisés dans le domaine, on retrouve Chemineeo. Sur ces plateformes, on peut découvrir toute une gamme de conduits de cheminée répondant à toutes les exigences. De plus, leur installation est souvent réalisée par des professionnels qualifiés.